Razzia sur les prix à Pouchet !

28 Avr

Voici une nouvelle petite pépite audiovisuelle ! Un trésor documentaire en provenance directe des archives privées de la famille Teissonnières. Personnellement, je trouve ce film bouleversant. Nous sommes au milieu des années 80 au Gymnase Max Rousié de la Porte Pouchet, temple de la boxe amateur parisienne. C’est la traditionnelle cérémonie de remise des prix. En début de saison, au mois de septembre ou d’octobre, le Comité d’Ile-de-France organisait la distribution publique des récompenses individuelles et collectives. Les boxeurs qui avait décroché un ou plusieurs titres la saison précédente se voyaient remettre leurs trophées et diplômes. Coupes, ceintures et médailles étaient décernées aux pugilistes sous les applaudissements de la salle. Les clubs étaient aussi distingués pour leurs performances en fonction d’un classement qui prenait en compte les exploits de leurs boxeurs, le nombre de combattants engagés dans les compétitions, la proportion de vainqueurs… Cette année, là, comme souvent, notre club rafle les titres et les prix. Mais, au-delà, de cette arithmétique fédérale, la cérémonie de remise des prix était avant tout un moment de retrouvailles conviviales et de reconnaissance morale de tous nos efforts. Nous étions enfin distingués, devant tous, comme de vrais champions. Sur le moment, nous faisions mine de ne pas accorder beaucoup d’importance aux récompenses de la FFB. Mais, intérieurement, nous ressentions tous un profond sentiment de fierté. On savait que, de retour à la maison, nos trophées feraient la joie de toute la famille. Ce film, nouveau cadeau posthume de Gérard, restitue l’ambiance qui régnait lors de ce moment rare où les boxeurs se retrouvaient sans monter sur le ring. On reconnaît avec émotion tous nos amis et frères de combat : Djamel Rémini, Salah Ouhab, Daniel Masson (qui reçoit un énorme trophée au nom du club), Germain Djida, Laurent Montgermont, les regrettés Mohamed Chebab et Aude Mambolé. Et bien-sûr Julien et Gérard Teissonnières. Et tant d’autres encore : boxeurs, juges, arbitres, entraîneurs, présidents…  Une scène comique au début du film : Chebab auquel je transmets la coupe qui vient de m’être remise  oublie de me la rendre avant d’aller chercher la sienne… Je suis obligé de le lui faire observer ! Heureusement que Gérard, réalisateur en verve ce jour-là,  a eu la bonne idée de filmer cette cérémonie que je vous invite aujourd’hui à redécouvrir. Vous allez vous régaler !

Nasser NEGROUCHE

41 Responses to “Razzia sur les prix à Pouchet !”

  1. Habib 31/05/2013 at 909 55 #

    razzano a mis ko boudouani et est devenu champion d’europe et pour reparler de hassan,quel courageux boxeur et d’une gentillesse enorme,j’ai beaucoup apprecié hassan en tant que boxeur et en tant qu’homme,comme toi j’espere qu’il nous ferat le plaisir de nous donner des ces nouvelles sur le site

  2. Habib 21/05/2013 at 2210 15 #

    Bonsoir nasser et bonsoir a tous,juste pour te dire que j’ai croisé notre ami hassan fekhi ali(ben dis donc il a vieillit)je lui est parlé de ton blog et il m’a promis de venir faire un coucou

    • choisyboxe 23/05/2013 at 1010 20 #

      Salut Habib,
      Merci pour cette info ! J’espère qu’Hassan viendra sur le blog et qu’il verra la vidéo sur laquelle il apparaît avec Germain.
      Je garde de lui le souvenir d’un jeune homme bosseur, courageux et surtout d’une très grande gentillesse. En amateurs, je me souviens qu’il avait affronté l’excellent Bernard Razzano, champion de France et international réputé à l’époque, à Dijon je crois. Hassan avait malheureusement perdu avant la limite. J’étais avec Gérard dans le coin et j’avais vu venir le dangereux uppercut de Razzano (il faisait mal ce boxeur…). Et, toujours si mes souvenirs sont bons, je crois qu’Hassan avait ressenti un énorme coup de fatigue avant le combat car il avait fait le Ramadan et boxé le soir (en mangeant toute de suite un peu après la pesée). Dans ces conditions, il était difficile de tenir physiquement sur le ring… Surtout face à un boxeur de la trempe de Razzano…

  3. altosequanais 14/05/2013 at 1907 08 #

    En effet Nasser, comme tu le soulignes, Emébé s’inscrit dans la lignée des grands boxeurs Africains des années 80, John Mugabi, Sumbu Kalambaï, Ayub Kalul, Azumah Nelson, André Mongelema, etc…

    Un extrait du livre de Stéphane Ferrara, qui illustre la difficulté des boxeurs Maghrébins et Africains pour faire carrière au plus haut-niveau.

    http://books.google.fr/books?id=GLJlFY3sbR4C&pg=PT128&lpg=PT128&dq=andr%C3%A9+mongelema&source=bl&ots=7Ap7ucJ8wY&sig=14SPtnyhWH-GABN1lzlVb2WSItY&hl=fr&sa=X&ei=P2qSUaimEcT17AbjiICwCQ&ved=0CFkQ6AEwBQ

    • choisyboxe 16/05/2013 at 909 08 #

      Oui Moss, mais pas seulement les grands champions des années 80 que tu cites à juste titre. La lignée des champions de l’Afrique subsaharienne remonte à l’époque coloniale, notamment dans les pays sous tutelle française ou britannique. L’Afrique a fourni de grands champions à l’époque : le guinéen Assan Diouf dans les années 30 et 40 (champion de France des moyens, qui avait battu les meilleurs dont le fameux Charron), le nigerian Hogan Kid Bassey dans les années 50, champion du monde des plumes etc… Je pense aussi qu’il ne faut pas oublier les autres grands champions africains qui évoluaient en France dans les années 80-90 : le coriace et sympathique malien Moussa Sangaré (qui avait mis KO Bénichou), le guerrier zaïrois Tex Nkalanketé, extraordinaire champion d’Europe qui a défié les plus grands de sa catégorie, le sénégalais Jean-Baptiste Mendy, champion du monde des légers (que notre ami Madjid Izaouène avait dominé en amateurs), les frères Camara originaires du Mali (dont mon ami Martin, frère de Jean-Noël, dont j’aimerais bien avoir des nouvelles), le redoutable frappeur de chez Bretonnel André Mongelema qui a affronté les meilleurs poids moyens du monde dans les années 80 (et qui avait mis KO notre champion Loucif Hamani au 2ème round sous mes yeux incrédules…) et bien d’autres encore que j’oublie évidemment. Tous ces boxeurs ont fait preuve d’un courage extraordinaire et méritent notre respect. Certains d’entre eux ont été piégés par les gangsters du boxing business qui se sont arrangés pour les maintenir dans l’insécurité financière à coup de promesses bidons… Nous ne les oublions pas. Nasser.

  4. Habib 14/05/2013 at 707 38 #

    Bonjour a tous,nasser salah n’a pas boxé aux finales des championnat mais y été allé en spectateur,khordj avait boxé savarino et le combat avait duré 2mn car khorjd s’etait blessé(coupure je crois) et oui je confirme debah a été champion de france en 1988 a Aniche nord et avait battut un gars de tahiti honoré Avaé,sedan ça devait etre en 1987 ou 89,moss pour Mugerin j’étais pas allé a Poissy pour voir les demi finales et 2m2bé purrée le ouf sacré guerrier te souviens tu de son championnat du monde contre Marvin johnson,tete contre tete durant 11 round et émébé a finit par se faire ouvrir largement le haut du crane et le combat s’arreta là au 11 eme

    • altosequanais 14/05/2013 at 1301 07 #

      Emébé était quasiment « blacklisté » en Europe, personne ne voulait le rencontrer, il était considéré comme un boxeur trop dangereux, je me souviens d’une interview ou il se plaingnait qu’on ne lui donnait pas sa chance… Ange, me racontait que lorsqu’il croisait les gants avec lui, il ne retrouvait pas sa voiture en sortant de la salle, il perdait la mémoire immédiate, récente…

      Je crois que si l’ultimate Figthing existait à l’époque il aurait bousillé la terre entère ^^

      Concernant Youssef, sa victoire face au Tahitien en super-lourd, c’était en finale ou en demi-finale à pouchet ?

      Pouchet avait accueilli les demi-finales du championnat de France, on avait assisté à un combat extraordinaire entre Hamédidi Maimoun et Fabrice Tiozzo en poids-moyen.

      • choisyboxe 14/05/2013 at 1301 42 #

        Pour info, notre ami Madani Medjan alias « Le Toubib », redoutable frappeur super-welters, a souvent mis les gants avec lui (malgré la différence de poids) dans différentes salles parisiennes. Je sais qu’Emébé l’appréciait pour son courage et lui avait même dit.Emébé était un boxeur africain (Cameroun) qui avait un style de boxe à l’américaine. Il assurait le spectacle, défiait les meilleurs, cognait et avait une gestuelle spectaculaire sur le ring. C’est pour cela qu’il était apprécié du public américain et craint/respecté par les champions locaux. En France, je pense que les « champions » qui évoluaient dans sa catégorie (mi-lourds) auraient eu beaucoup de mal à tenir la limite devant lui (Watbled, Warusfel…). N’oublions pas que, lors de son championnat du monde contre Virgil Hill, il a affirmé avoir été drogué (bouteilles d’eau non scellées), ce qui avait été quasiment établi à l’époque me semble-t-il. Je situe Emebé dans la lignée des grands boxeurs africains qui ont rivalisé et souvent battu les champions du monde US qui se croyaient invincibles…

  5. habib 13/05/2013 at 2008 48 #

    Bonsoir Moss,tu sais que Mugerin (BC Rodriguez)avait recidivé en finale des championnats de france,où apres avoir subit tout le combat et plusieurs voyages au sol,il avait reusit a mettre KO son adversaire sur un coup,je crois que c’était en 1988 a sedan où nasser avait été avec salah et yaside et pour la finale des ceintures si mes souvenirs sont bon salah avait battut un arabe tres tres mauvais d’issy les moulineaux,c’était dans mes souvenirs un combat tres comique

    • choisyboxe 13/05/2013 at 2109 53 #

      Quelle mémoire Habib ! Tu te souviens de ce voyage à Sedan… C’était en 1987, il me semble…
      Khordj, de Villeurbanne, avait pris Guillo…
      Mais je ne crois pas que Ouhab avait boxé ce jour-là…
      Moss, tu parles de Delord, non ? C’est lui le poids lourd de Thorel ? Salah l’a boxé deux ou trois fois je crois.
      Youssef Debah avait remporté la ceinture des lourds en 1988 si mes souvenirs sont bons. Tu peux confirmer Youssef ?

      • altosequanais 13/05/2013 at 2311 13 #

        Nasser, Je me souviens plus du nom du boxeur de Thorel, c’était une finale à pouchet, Salah avait gagné largement et c’est pas boxeur que l’on voyait souvent, contrairement aux autres de Conflans, Hattab, Bennaza, Rahilou, Claude François Mendy, etc…

    • altosequanais 13/05/2013 at 2210 45 #

      Bonsoir les amis !

      Oui Habib, je me souviens de son parcours impressionnant, des victoires par KO, à chaque combat grâce à sa terrible droite.
      Il avait été présenté le lendemain de la finale ou la semaine suivante, sur le ring de pouchet par le speaker, auréolé de son titre champion de France.

      Des années plus tard, j’ai eu l’occasion d’évoquer le parcours de Mugerin avec un de ses compagnons d’entrainement, Ange, l’entraineur adjoint de Jean-Louis Coquin à Courbevoie. Il me racontait qu’a l’époque au BC Rodriguez, ils croisaient tous (Yrius, Mugerin, lui même et d’autres…) les gants avec Jean-Marie Emébé, le surpuissant Camerounais Champion d’Afrique, qui était lui-même à l’époque sparring-partner de Marvin Hagler.

      Autant dire qu’ils étaient tous prêt pour le Rumble in Jungle ! 🙂

      Je l’avais vu mettre KO le mi-lourd du RSOA à Poissy en demi-finale du championnat de France, Monsieur Teissonnière était là, Djamel Remini boxait Samalingue ce jour-là…

  6. altosequanais 13/05/2013 at 1503 05 #

    Hola compañeros !

    En visionnant les documents d’archives (vidéos, photos, articles…) du blog, il y a pleins de souvenirs qui me reviennent.

    Vous souvenez vous du combat de Salah (en finale des ceintures ?) contre le super- lourd de Conflans (dont j’ai oublié le nom) ?

    C’ était un gars, grand, balèze, blanc ^^ Je me souviens que les boxeurs de Conflans m’avait dit que c’était le sparring-partner de Michel Le Campion, l’ancien Champion de France mi-lourd, l’un des pugilistes emblématique de M. Thorel.

    Salah avait fait un très beau combat et dominé un super-lourd qui n’était pas maladroit pour son gabarit et son poids… Ce qui était plutôt rare dans ces catégories ou la force l’emportait souvent sur la technique… Je me souviens aussi que Salah avait en « horreur » (sur le ring) un poids lourd filiforme (Pierre Renout) ^^ Qui soi-disant, de par sa formation (médecin) boxait différemment ^^ Salah, m’avait plié de rires lorsqu’il m’avait dit que Renout visait le cœur de ses adversaires. Peut -être avait -il été fleurettiste dans sa jeunesse ? ^^

    Je me souviens aussi, d’une année (peut-être 1986 ?) ou Rodolphe Mugerin le mi-lourd Antillais, avait mis KO tous les boxeurs de sa catégorie (Cht de Paris, Cht de France …) A chaque fois sur une terrible droite dans un style semblable au grand Stevenson…

    • choisyboxe 13/05/2013 at 2109 43 #

      Tes souvenirs sont précis et exacts Moss. Salah était effectivement coutumier de ce genre de remarques hilarantes… Dans les vestiaires, avant ou après le combat, on était parfois morts de rire ! Et Monsieur Teissonnières était souvent le premier à s’esclaffer devant certaines analyses de Salah, sa vision stratégique du combat… Un jour, il avait, pour expliquer une erreur tactique sur le ring, dit à Gérard que c’était un « coup de vice » pour tromper son adversaire. Gérard lui avait ressorti sa remarque pendant des semaines à la salle… Mais le top, c’était à Pouchet, le jour où il prend une droite dans le coin (contre Yrius ou le poids lourd de Noisy, je ne sais plus) et fait mine de tanguer sur ses jambes, les bras sur le côté. Puis, il se rend compte qu’il n’est pas sonné et reprend le combat ! Incroyable ! Ouhab était un grand fan d’Ali (qui faisait par fois semblant d’être sonné sur le ring). Lorsque j’allais courir avec lui à Vincennes, il s’imposait un entraînement commando. Il frappait sur les tronc d’arbres, les murs pour « se durcir les points ». Il finissait souvent les footings avec les phalanges en sang. Lorsqu’on traversait les pistes d’entraînement de l’INSEP, certains athlètes de très haut niveau nous regardaient l’air complètement ahuris. On émergeait de la forêt en courant, en faisant du shadow, le corps dégoulinant de sueur et le regard peut-être méchant… Je crois bien qu’on leur faisait peur ! Salah avait une endurance dingue, il courait des heures et le suivre n’était pas toujours facile ! Plus sérieusement, c’était un boxeur intelligent, gros bosseur, très rapide pour un lourd (je mettais souvent les gants avec lui) et qui a réalisé une belle carrière amateur en se confrontant aux meilleurs de sa catégorie. N’oublions pas qu’il aussi été champion d’Algérie. Nasser

      • altosequanais 13/05/2013 at 2311 04 #

        Cher Nasser,

        Salah est indéniablement un personnage dans l’histoire du BC Choisy-le-roi. Les anciens de mon quartier qui venaient à pouchet se souviennent encore de lui ^^

  7. habib 12/05/2013 at 1402 46 #

    Non je pense pas bourallah etait plus mat je crois

  8. habib 11/05/2013 at 909 10 #

    Oooooooooooh merci de ces compliments qui me vont droit au coeur meme 30 ans plus tard(oh m…. on veillit)Tu as une sacré memoire nasser pour te rappeler de ce combat d’amiens,avec la sagesse de l’age,je me demande aujourd’hui quel haine pouvait m’animer pour frapper un homme KO debout mais c’était la boxe mais je ne n’oublis pas les formidables boxeurs que j’ai connus dans ma vie,dont toi mon cher nasser tu faisais partie.Te tu souviens de nos mises de gants a la salle?quand le vieux tessonnieres disait a la salle toute entiere regardé ces deux là boxer,quel honneur d’avoir pu rivaliser avec toi nasser,quel boxeur talentueux tu etais et jamais je n’oublierai le bolo punch a la sugar ray leonard que tu as avais fait a pouchet,contre jacky seri je crois

    • altosequanais 11/05/2013 at 2210 49 #

      Habib, à propos de l’article sur Abdel Debah, sur la photo, en bas à droite, s’agit-il de Hassan Bourallah le boxeur de prosper Dranguet ?

  9. habib 10/05/2013 at 1212 10 #

    Voici mon adresse mail envoie moi ton num ximy75@yahoo.fr

  10. habib 10/05/2013 at 1010 37 #

    salam Mosadek alors tu m’appel quand?

    • altosequanais 10/05/2013 at 1111 42 #

      Salam Habib,

      Nasser m’avait transmis ton numéro en MMS, je n’ai pas réussi à l’ouvrir… Je vais lui envoyer un SMS et je te conctacte dés que je récupère ton numéro…

      • choisyboxe 10/05/2013 at 1806 59 #

        Moss, je précise que Le Cubain, c’est Habib. Je l’avais baptisé comme cela en raison de l’élégance de sa boxe et aussi parce qu’il a le physique de l’emploi. Il n’aurait pas dépareillé dans l’équipe nationale de boxe de Cuba !

    • choisyboxe 10/05/2013 at 1806 57 #

      Oui c’est vrai ça Moss !! Tu l’appelles quand Le Cubain ?!
      Habib, je vois encore tes uppercuts ultra précis qui touchent le menton du rude Béchu ! C’était en finale des Ceintures ? Et tu te souviens, à Amiens, quand tu frappais encore le mec qui était en train de descendre dans les cordes ? Tu avais une boxe propre, précise, sans déchets. On en voit plus beaucoup des boxeurs comme ça… Nasser.

      • altosequanais 10/05/2013 at 2311 42 #

        Bonsoir les amis !

        Je me souviens à Pouchet, Habib avait battu deux très bons boxeurs avec qui j’étais pote.

        Foura Fadel, le styliste d’Asnière-sport et Karim Benoudiba, le dynamique et courageux boxeur d’Aulney-sous-bois.

        Fadel, était un boxeur classé en 1ere série, intelligent, il avait une très belle boxe, il ne prenait pas beaucoup de coups.
        Comme d’autres pugilistes de cette période, il n’a pas eu une carrière à la hauteur de son talent…

      • altosequanais 11/05/2013 at 012 04 #

        Oui Nasser, je suis d’accord avec toi. Habib est surement le plus Cubain des boxeurs de cette période 🙂

        D’ailleurs, je lui trouve même quelques similitudes avec la légende de l’athlétisme Cubain : Alberto Juantorena 🙂

        http://socialistunity.com/cuban-olympic-legend-alberto-juantorena-speaks-to-the-morning-star/#.UY1smUoaMZ4

  11. altosequanais 10/05/2013 at 101 35 #

    Bonsoir les amis !

    Nasser, cet article aurait mérité d’être intitulé, When we were kings ! 🙂

    • choisyboxe 10/05/2013 at 1806 53 #

      Restons modestes mon cher Moss… Nous n’étions pas des rois, mais des petits princes du ring. C’est déjà pas mal ! Content d’avoir eu de tes nouvelles. Amitiés. Nasser

  12. habib 08/05/2013 at 1907 37 #

    Bonsoir,quel souvenir revoir mohamed chebab et manbolé(vivants) sur ce film, honnetement que d’emotions,on viellit que le temps passe vite et que de nostalgie de ces annees passes

  13. ABDEL 03/05/2013 at 1705 33 #

    bonsoir NASSER,
    oui tres souvent,et puis quand je suis allé au service militaire en Algerie,il est venu me voir,et puis il m’a présenté sa famille,il avait un oncle paternel qui était medecin,et qui était souvent présent durant les réunion de boxe ,il avait il me semble un contrat avec la fédération de boxe,j’ai plusieur photos a la plage ou avec son oncle,j’ai meme une photo avec AKIM BEZIANE LAIDOUDI a la plage,notre regrétté avait le cœur sur la main,tres gentil,mais sur un ring c’était la foudre,et oui j’oubliais a l’époque ou toi NASER et DJAMEL étaient des petits minots ,je vous regardais dans le coin,et j’étais vraiment impressionné par votre boxe a votre age,tout y passait,vous aviez des styls différents mais qui faisait vraiment plaisir a voir.
    a tres bientôt Abdel

    • remini 03/05/2013 at 2210 57 #

      bonsoir abdel

      j’espère que tu vas bien,je suis enchanté de pouvoir échangé nos points de vue de notre passion commune , le noble art !j’ai apprécié le document rédiger par Nasser te concernant « le champion sourient » .je confirme les propos abordés dans se document j’ai le souvenir du boxeur a l’esprit très positif ,combattant , déterminer une présence sur le ring impressionnante.

      a bientôt. djamel

  14. choisyboxe 03/05/2013 at 1111 03 #

    Je m’en souviens comme si c’était hier Djamel ! Et sache une chose : si tu redoutais de m’affronter dans le grand ring (que j’adorais car je pouvais effectivement être très mobile), moi, j’appréhendais nos combats dans le petit ring ! Car, à ce moment, le problème inverse se posait pour moi : faire face à ton pressing non stop, ton travail à mi-distance dans lequel tu excellais… C’était pas évident de te stopper… Mais je pense que l’intérêt de ces expériences était bénéfique pour nous deux. Nos styles opposés nous permettaient d’aller chacun au bout de nos possibilités, de bien affûter nos qualités techniques et morphologiques pour faire face l’un à l’autre.Et je pense que cela nous a énormément aidé dans la préparation de nos combats officiels. A bientôt mon ami ! . Nasser

    • remini 03/05/2013 at 1705 58 #

      effectivement dans le petit ring je trouvais bien mon positionnement lors des échanges »attaques défense  » je trouvais facilement mon juste placement pour effectue esquive pas de cote contre attaque,le petit ring était mon environnement mon espace je trouvais très vite mes repérés et cela facilitai mes actions lorsque nous mettions les gants. »je répétais inlassablement mes gammes dans le petit ring,pour moi cette espace je me le suis approprie.Comme tu le dis le niveau bien au dessus de la moyenne et tous les deux avec notre morphologie différente,technique oppose nous ont permis de progresse et prendre du plaisir.

      A bientôt. djamel

  15. ABDEL 01/05/2013 at 1907 50 #

    Bonsoir NASSER;
    je viens de me rendre compte ,que je ne recevais plus de mail sur ma boite,pourquoi je ne le sais pas,et comme je n’y connais,
    bonne soirée NASSER

    • choisyboxe 03/05/2013 at 1111 07 #

      Abdel, essaye stp, de te créer une nouvelle adresse mail. C’est assez simple. Tu peux aller sur Gmail par exemple et tu suis les instructions. Si tu as des difficultés pour le faire, dis le moi et je t’en créerai une à distance.Une question : tu avais mis les gants, à la salle, avec notre cher et regretté Leidoudi ? Je me souviens très bien de toi face à Lasbeur ou Loucif… A bientôt et merci pour tes commentaires. Nasser

  16. ABDEL 01/05/2013 at 909 03 #

    Bonjour a tous,
    quel plaisir,quelle joie de me repasser cette video en boucle,je n’ai pas connu cette époque mais j’imagine l’ambiance,je viens tout juste de voir LOUCIF sur la télévision ALGERIENNE,,je n’ai pas vu le début donc je vais chercher sur le net si il y a une partie de son passage,car je n’ai vu que la fin,il était l’invité d’une émission.
    a tres bientôt ,un grand merci a NASSER et a vous tous,je tjs dans l’espoir qu’il y est un message ou une video ,c’est devenu un reflexe,le premier dés que je suis sur un pc Abdel

    • choisyboxe 01/05/2013 at 1212 28 #

      Merci à toi Abdel. Loucif est une légende vivante qui est toujours très sollicité par les médias, des années après la fin de sa carrière de boxeur. Sinon, j’ai un petit problème avec ton e-mail car tu ne reçois pas les notifications lorsqu’il y a un nouvel article mis en ligne sur le site. Je vais t’enregistrer directement sur le site pour que tu reçoives automatiquement les nouveaux articles. Tu vas recevoir un message et tu n’auras qu’à valider. Dis moi si ça marche stp. Merci et bon muguet !

  17. remini 01/05/2013 at 808 27 #

    Bonjour a tous

    Au combien nous avons contribué à cette magnifique histoire de l’école de boxe de Choisy-le-Roi . Comment oublie un événement qui récompense le travail accompli de toute une saison.je suis convaincu que toute l’équipe formé des plus anciens boxeurs jusqu’à la fin du règne, ont manifestement participe au développement a la reconnaissance de la boxe en France.

    remini

    • choisyboxe 01/05/2013 at 1212 23 #

      Notamment grâce à un certain Djamel Rémini, un battant aussi intelligent que spectaculaire, rois des esquives et du travail en série au corps et à la face ! Quand je repense à nos mises de gants à la salle, c’était de la folie ! On a fait de vrais et durs combats à l’entraînement. Tu te souviens Djamel ? Parfois, je pense que nos combats à la salle prenaient des allures de championnat du monde ! Et on ne comptait pas les rounds…

      • remini 02/05/2013 at 1402 49 #

        touché au cœur, je te remercie de cette agréable distinction. Nasser tu fais partie de ses boxeurs précis efficace une allonge très justement utilisé : long directe du bras avant feinte de corps directe bras arrière corps et face .Comment oublie ce longiligne courageux déterminé a mené jusqu’au bout des rounds sa rage de vaincre :pour tous te dire lorsque nous abordions la mise de gants je redoutais de te combattre sur le grand ring pour plusieurs raison la mobilité et la facilite d’utilise les les grand espace ,compliquais considérablement ma qualité première ,la recherche de la mie distance, obligé de multiplié les prises de risques prendre le directe du bras arrière,cela est arrivé et je me souviens !
        a très bientôt.

  18. gu 29/04/2013 at 2109 46 #

    Bonsoir Nasser,
    J’aime ton suspens que tu nous distille une fois par mois et on attend avec impatience le mois prochain pour retrouver un autre article, photos ou vidéo du club, d’ anciens boxeurs etc…
    C’ est comme une série américaine où la saison se termine et on doit attendre 7 mois pour découvrir la saison 2 !.
    Mais c’est toujours avec des émotions et du plaisir que je revoie des photos ou encore mieux des vidéos de vous tous !
    Je t « embrasse et je te dis à bientôt et continue de nous tenir en haleine

    • choisyboxe 01/05/2013 at 1212 18 #

      C’est mieux que 24h chrono et nous, nos personnages, sont de vrais héros !! Merci à toi mon cher Lounes.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :