Chaquib Fadli, le boxeur slameur

6 Sep

CHAQUIB FADLIJean Cocteau aurait été fasciné par Chaquib Fadli. Le poète et dramaturge français,  qui admirait le noble art, comparait le bon boxeur au poète inspiré. De mémoire, il écrivait, à propos de l’extraordinaire prodige du ring Panama Al Brown, champion du monde des coqs au début des années 30, véritable coqueluche parisienne (où il s’était établi à la fin des années 20) et danseur fantasque (il se produisait dans le spectacle « La Revue Nègre » de Joséphine Baker), qu’il plaçait des coups justes comme le poète trouve les rimes justes pour composer ses vers.  Parole d’académicien à laquelle je souscris volontiers tant la « belle boxe » est, il est vrai, une question de rythme, de musique (au sens verlainien) et de chorégraphie.  Chaquib Fadli, 32 ans, champion de France en titre des super-légers, licencié à l’ASM Clermont-Ferrand (où sévissait le « guerrier » Christian Merle, terreur des légers et super-légers dans les années 80-90), excelle sur le ring comme dans l’écriture poétique. Je ne connaissais pas ce boxeur  avant de découvrir, dans la vidéo ci-dessous, son profil hors du commun. Champion de boxe, talentueux slameur, Chaquib est aussi un citoyen engagé, militant et lucide. Politiquement incorrect, c’est ce qui le rend intéressant. Il trempe sa plume sensible dans le sang bétonné de la réalité sociale contemporaine dont il fait jaillir des ombres lumineuses. Ses textes sont bouleversants, vrais, sans concessions. Certainement plus redoutables que ses coups.

Nasser NEGROUCHE

Cliquez ici pour visionner la vidéo de présentation de Chaquib Fadli

4 Responses to “Chaquib Fadli, le boxeur slameur”

  1. Chaquib 10/09/2013 at 1705 38 #

    Magnifique article Nasser !
    Merci !

    • choisyboxe 10/09/2013 at 2109 42 #

      Merci à toi Chaquib et bienvenue sur Choisy Boxe ! Tu seras toujours le bienvenu sur ce site. Surtout tiens nous informés de l’évolution de ta carrière, de tes combats, de tes nouveaux slams… J’invite tous les membres de Choisy Boxe à soutenir ce très valeureux boxeur, épris de justice et qui mérite vraiment notre respect. Amicalement. Nasser

      • Chaquib 21/09/2013 at 101 11 #

        Merci Nasser pour cette considération et ces éloges. Je te remercie encore pour ton soutien. Aujourd’hui j’ai gagné un combat, et le sentiment d’euphorie et d’exaltation qui accompagne souvent les plus belles victoires m’empêchent de trouver le sommeil. Après avoir validé l’année dernière toutes les matières écrite de la licence professionnelle de management des relations commerciales je me faisais recaler pour avoir subi dans le dernier round lors de la soutenance orale, deux coups décisifs, les deux notes, pour le projet tutoré et la soutenance orale du rapport de stage : 7 et 7, Ils ne m’envoyaient pas au tapis, mais me forçaient à me rasseoir sur mon tabouret pour une année. Merci d’être venu. Passez votre chemin.En effet ces deux coups de massue, coefficient 3, faisaient chuter ma moyenne générale à 9.97. Le jury a été ignoble. Il n’a même pas été fichu de distinguer le gueux du noble.Le géant du pneumatique, que je remercie de m’avoir embauché pendant une année avant de me débaucher, n’a pas jugé bon de me garder dans ses rangs. Dans ma promo 11 alternants « chez » le Bib, 10 signent un CDI, 1 retourne signer un nouveau contrat « chez » Pole Emploi. Merci d’être venu. retour à la case « départ », bien évidemment sans toucher 20 000 francs. Privé de travail. Privé de diplôme. Double peine. Je ne me laisse pas aller vers la haine. Envers l’autre ou moi-même. J’ai par contre du mal à contenir ma peine. Un concours de circonstance fait que, mon parrain dans le cadre d’une opération de la ville de Clermont-Ferrand se trouve être le vice-président de l’université. LA FORCE m’envoie un homme dont la grandeur d’âme n’est pas le commun des mortels. Monsieur CALIPEL.Il orientera mes démarches et me soutiendra dans mes actions d’abord auprès de la présidente du jury, demeurées infructueuses, puis auprès du président de l’université, qui m’autorise à présenter une nouvelle soutenance devant un nouveau jury. Je n’abandonne pas. je me relève, je combat sans merci. Et quand on me dit : FELICITATIONS vous avez votre Licence ! je ne peux m’empêcher de dire : MERCI !!!

      • choisyboxe 22/09/2013 at 1402 36 #

        Merci Chaquib pour ce témoignage fort, publié sur Choisy Boxe, qui traduit toute la souffrance que tu as endurée. Cette licence est bien méritée et c’est une belle victoire contre l’injustice cruelle que tu décris. Hélas, ces pratiques indignes sont devenues fréquentes… Bravo aussi à ce Monsieur Calipel pour tout le soutien qu’il t’a apporté. Il y a toujours quelques personnes emplies de bonté qui savent aussi tendre la main. Il ne faut jamais l’oublier. Je retiens de cette expérience que la force, c’est de savoir se relever quand ceux qui veulent nous détruire tentent de nous mettre définitivement à terre. FELICITATIONS ! Nasser.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :