Mohamed Chebab, le triomphe modeste du champion

26 Oct
Cérémonie de remise des prix àau gymnase Max Rousié de la Porte Pouchet. Mohamed Chebab reçoit une coupe des mains de Jean-François Toupin.

Cérémonie de remise des prix au gymnase Max Rousié de la Porte Pouchet. Mohamed Chebab reçoit une coupe des mains de Jean-François Toupin.

La plupart des lecteurs de ce blog rendent hommage, à juste titre, à notre cher frère disparu Mohamed Chebab. Dans vos commentaires, je constate à quel point ce jeune boxeur a marqué les esprits et les coeurs. Je garde de lui le souvenir d’un homme à l’âme chevaleresque. Dur avec les puissants, doux avec les faibles. Combattant redoutable sur le ring et d’une bienveillance exemplaire dans la vie. Je n’ai jamais vu Chebab « se la jouer », « la ramener », rouler les mécaniques… Il était d’une modestie confondante, même les soirs de victoires ou lorsque, comme sur cette photo, il était distingué par une médaille ou une coupe. Nulle trace d’orgueil sur son visage. C’est à peine s’il regarde le trophée que vient de lui tendre avec une certaine nonchalance Jean-François Toupin, l’indéboulonnable juge arbitre de la Porte Pouchet. Toujours simple, humble, à l’écoute des autres. Il parlait peu, mais on sentait, chez lui, qu’il était nourri de valeurs fortes, qu’il avait des principes qui guidaient sa vie. Ce ne sont que des impressions, un ressenti personnel peut-être idéalisé par la nostalgie, le mensonge du passé… Je ne le fréquentais pas en dehors de la salle et je ne le connaissais donc pas aussi bien que notre ami Habib Benkouider dont il était un ami très proche. Lorsque je mettais les gants avec lui et que, dans des échanges parfois violents, l’un faisait mal à l’autre, jamais la haine ou la rage ne prenait le dessus. Respect mutuel en toutes circonstances. Alors, à la demande générale, je partage avec vous cette nouvelle photo  de Mohamed Chebab, véritable mascotte du Boxing-Club de Choisy-le-Roi, tragiquement disparu dans un accident de moto en 1995. Nous ne l’oublions pas.

Nasser NEGROUCHE

5 Responses to “Mohamed Chebab, le triomphe modeste du champion”

  1. Tahar 26/05/2018 at 1604 47 #

    Mohamed était comme un frère. On courait souvent ensemble aux fouilles de choisy, un infatigable combattant qui m’a aidé à me surpasser. Il est venu me rendre visite à la maison plusieurs fois et on se voyait souvent. Je ne l’ai jamais oublié et je pense souvent à lui. Un garçon très bien élevé, éduqué et très généreux.
    Que Dieu l’accepte dans son paradis. Amin

    • choisyboxe 05/06/2018 at 1806 57 #

      Bonjour,
      Merci pour ce bel hommage rendu à notre regretté frère Mohamed Chebab. Cordialement. N.N

  2. remini 01/11/2014 at 909 55 #

    si un jour l’idée de construire une organisation de boxe,en la mémoire de Mohamed chebab , vous pouvez compté sur moi. Il reste profondément incrusté dans mon cœur pour l’éternité.

    mes amitiés a sa famille.

  3. Habib 30/10/2014 at 707 42 #

    Tu resteras toujours dans mes pensées mon frère Mohamed

    • choisyboxe 30/10/2014 at 1301 46 #

      Habib, je n’oublie que tu as été le seul à organiser un gala en hommage à Mohamed Chebab et Ali Rouane.Tu sais, j’espère qu’on aura l’occasion de rééditer une telle soirée boxe un jour. On honorera la mémoire de nos frères disparus du BC Choisy-le-Roi.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :