Le sourire de Julien

22 Fév
Notre regretté professeur de boxe, Julien Teissonnières, souriant, détendu... Une photo émouvante signée Jean-Claude Deloménie.

Notre regretté professeur de boxe, Julien Teissonnières, souriant, détendu… Une photo émouvante signée Jean-Claude Deloménie.

Merci au photographe Jean-Claude Deloménie pour ce très beau cliché de notre regretté professeur de boxe, Monsieur Julien Teissonnières, entraîneur du Boxing-Club de Choisy-le-Roi. Un second père pour beaucoup d’entre nous. Sur cette image, on le sent heureux, détendu. Ce sourire discret, plutôt rare chez lui, traduisait souvent une émotion profonde, un sentiment d’accomplissement personnel, après la victoire de l’un de ses poulains, par exemple. Il ne se livrait pas beaucoup et était peu démonstratif. Je trouve cette photo très émouvante car elle saisit une expression profondément humaine de son visage. Le visage d’un Monsieur Teissonnières qui baisse un peu la garde le temps de la prise de vue. Mais pas pour longtemps à mon avis… Allez tourne, reste pas en face, gauche, gauche ! En haut, en bas ! Voltige !

Nasser NEGROUCHE

4 Responses to “Le sourire de Julien”

  1. Habib 15/03/2015 at 2109 55 #

    Bonsoir a tous,j’ai une question pour toi Djamel,pourquoi n’es tu pas passé pro avec Tessonieres?Parce-que il y a pas mal de boxeurs de Choisy qui ne sont pas passé pro avec Tessonieres(Arnone,Ouahab,Remini etc…)Je me suis posé la question

  2. remini 24/02/2015 at 1212 04 #

    Moss, je te remercie sur ta vision de l’entraineur que je suis .
    Suite à ton commentaire je rejoins tes propos .
    Il est évident qu’il faut se préparer à un objectif , plus particulièrement au titre de Champion d’Europe . Des semaines voir des mois de préparations sont alors nécessaire avant la rencontre officielle .
    Des ajustements techniques et tactiques lors de la rencontre sont possible si le cas le nécessite .
    L’entraineur est dans l’obligation professionnelle de rechercher des informations sur l’adversaire de son boxeur soit en visionnant des images ou en assistant à ces combats .
    L’entraineur pourra alors informer et installer une stratégie technico tactique pour faire face à la réalité dans des conditions de préparation physique optimale .

    Mes amitiés,
    Djamel.

  3. remini 23/02/2015 at 2008 56 #

    Bonjour à tous ,
    j’ai commencé la boxe au Boxing Club de Choisy le Roi à l’âge de 1Oans et ce jusqu’à mes 25ans . Dès ages qui marquent une existence.

    Monsieur Teissonnières , était un homme avec de grandes qualités humaines, il était droit, juste , rigoureux, et respectueux des différences ethniques et religieuses .
    Il était toujours prêt à transmettre son savoir pugilistique mais également à apporter des conseils , des solutions pour résoudre des différents de la vie quotidienne.
    Comme le dit Nasser , il était comme un deuxième père .
    Djamel Remini .

  4. altosequanais 22/02/2015 at 2008 35 #

    Bonsoir les amis !

    « T’es ouvert grave » (blessure importante au niveau de la pommette côté droit) Propos entendu hier lors du championnat d’Europe des coqs dans le coin du jeune Villeurbannais Omar Lamiri quelques rounds après le début de son combat l’opposant au britannique Haskins,

    C’est surement une maladresse du coach Lyonnais, parfois les mots dépassent la pensée, mais je m’interroge sur la stratégie des coachs d’aujourd’hui qui sont franchement stupéfiant…

    Le jeune Lamiri a tourné pendant 8 rounds à droite de son adversaire qui était gaucher s’exposant à chaque fois au bras arrière du Britannique qui le touchait aisément puisqu’il lui facilitait la tâche en tournant du mauvais côté (Lamiri devait tourner côté gauche).

    Une grosse erreur technique (laisser son boxeur tourner du mauvais côté) et une énorme erreur de communication lors de la minute de repos (dire à son boxeur qu’il est gravement blessé) ne pouvait pas se terminer autrement que par une défaite. Finalement le combat a été stoppé suite à un choc de tête ayant entrainé une grosse coupure du britannique, ce dernier l’emportant sur décision technique…

    Tout cela pour vous dire que si vous fréquentez encore les salles de boxe vous aurez beaucoup de difficultés à rencontrer des coachs de la trempe de Monsieur Tessonnières.

    Les jeunes boxeurs Choiséens qui s’entrainent avec Djamel Remini sont parmi les plus chanceux en IDF, Djamel étant un pur produit et l’héritier de l’école Tessonnières.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :