Chamaillerie bananière sur les gradins de Pouchet !

13 Mai

Gradins Pouchet OK copyright Nasser NegroucheUn trésor au fond d’une enveloppe ! J’ai retrouvé cette photo surprenante en remettant un peu d’ordre dans mes archives personnelles. Dans une grande enveloppe en kraft couleur paille qui sentait bon les années 80. Le cliché a dû être pris entre 1987 et 1989 à mon avis. Certainement par ce très sympathique photographe (dont le nom m’échappe hélas…) qui couvrait les compétitions dominicales au gymnase Max Rousié de la Porte Pouchet. On commandait les prises de vues à l’avance et, la semaine suivante, il nous rapportait les photos argentiques développées à l’ancienne dans une grande enveloppe. Les tarifs oscillait entre 15 et 40 francs environ, selon le nombre de photos achetées. Ce photographe au grand coeur faisait parfois de belles  fleurs aux boxeurs démunis, qui n’avaient pas les moyens de faire appel à ses services. Facilités de paiement ou même, c’est arrivé, prestation gratuite. Sur cette photo, nous occupons notre place habituelle dans les gradins de Pouchet. Le territoire des boxeurs du BC Choisy-le-Roi et de leurs supporters. Pour être franc, personnellement, je m’installais aussi souvent sur les chaises près du ring où je retrouvais mes amis des autres clubs, des anciens champions pas avares en conseils et certains entraîneurs avec lesquels j’aimais bien discuter. Mais, lorsqu’il fallait encourager l’un des nôtres, on faisait corps. Regroupés sur nos gradins, nous vociférions à tour de rôle : « Donne des gauches ! », « Reste pas en face, tourne ! », « Avant lui ! Remise ! », « Droite derrière ! »… C’était certainement le cas le jour où cette photo a été prise. Mais qui pouvait bien boxer ce dimanche-là ? Benkouider ? Rémini ? Debah ? …. Mystère. L’ambiance était à l’évidence détendue. Et j’avais décidé, en grimaçant comme un gamin dans la cour de récré, de provoquer gentiment mon ami et fidèle compagnon d’entraînement Salah Ouhab (au centre de la photo), ex-champion d’Algérie des poids lourds, en lui mettant une banane épluchée sous le nez ! Avec Salah, nous nous entraînions comme des forcenés, jusqu’à l’épuisement. On courait des kilomètres et je me souviens qu’il ne craignait pas de frapper, à mains nues, sur les troncs d’arbres du bois de Vincennes « pour s’endurcir les poings ». Et lorsque nous surgissions en courant de la forêt, les athlètes de haut-niveau de l’INSEP nous dévisageaient, incrédules, comme si nous venions de débarquer d’une autre planète. Salah, il est vrai, avait parfois les mains en sang. Et nos vieux accoutrements dépareillés de mercenaires tranchaient avec les beaux survêtements Adidas des sportifs tricolores. Juste à côté de moi, à ma droite, se trouve le très sympathique Laurent Montgermont, un ancien boxeur professionnel à la technique remarquable que j’ai vu démarrer en scolaire et pour lequel j’ai une grande amitié. A la droite de la photo, près de Salah, on reconnaît le valeureux Farid Adjaoud qui, aux dernières nouvelles, serait entraîneur à Orly. Au premier plan, à gauche, toujours élégant et imperturbable comme un lord anglais mon très cher ami Akli Cherfaoui, ancien boxeur appliqué de Choisy. Un homme aux rares qualités humaines que j’ai eu le plaisir de retrouver ces toutes dernières années. A côté de lui, à droite, un jeune boxeur assidu à la salle : Ahmed Behilil. La scène serait incomplète sans l’évocation des regards perplexes de certains de nos voisins au-dessus de nous. Ils devaient se demander à quoi pouvait bien rimer tout ce cinéma… Finalement, ce jour-là, tout le monde était sage, sauf moi !

Nasser NEGROUCHE

3 Responses to “Chamaillerie bananière sur les gradins de Pouchet !”

  1. altosequanais 14/05/2015 at 1212 57 #

    Bonjour à tous !

    Nasser le boute-en-train, Laurent et Akli les sages et Salah le magnanime.

    Par contre, le gars en haut (2eme en partant de la gauche) qui regarde Salah de travers, l’a échappé belle ! d’autres n’ont pas eu cette chance 🙂

  2. KOUACHE 14/05/2015 at 012 01 #

    Bonsoir NASSER c’est KOUACHE SMAIL je tenais à te dire que le jeune près d’AKLI se nomme AHMED BELLIL.J’ai boxer son grand frère hamid qui boxais pour vitry sur seine ensuite il est venus à choisy.A la prochaine NASSER

    Envoyé de mon iPhone

    >

    • choisyboxe 18/05/2015 at 1010 33 #

      Merci Monsieur Smaïl KOUACHE !!! 🙂 C’est bien noté. Je corrige. Montgermont m’avait aussi donné l’info.
      A bientôt, j’espère !

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :