Un dimanche de boxe à Pouchet

16 Déc

A un moment, j’ai eu envie de monter sur le ring… Dimanche dernier, au gymnase Max Rousié de la Porte Pouchet, j’ai retrouvé l’ambiance des jours heureux. C’était la finale du championnat d’Ile-de-France. La voix grésillante du speaker dans le micro, l’odeur envoûtante de l’embrocation mentholée frottée à la main sur le corps des boxeurs, les cris du public en transe, l’inévitable trac sur les visages blêmes des compétiteurs, la chaleur des projecteurs braqués sur le carré magique… Dans la fièvre de cette après-midi de boxe, passé et présent se sont confondus dans une douce collision émotionnelle. Il y a 30 ans, nous défendions avec fierté les couleurs noire et jaune du Boxing Club de Choisy-le-Roi sur ce même grand ring surélevé et planté au beau milieu de la salle. Et pourtant, j’ai l’impression que c’était hier… Je n’avais pas vu autant de monde à Pouchet depuis longtemps. Une affluence réjouissante, réconfortante, joyeuse et populaire. Je prends toujours autant de plaisir à assister à des rencontres entre boxeurs amateurs ou même à des assauts de boxe éducative. Les gestes me semblent toujours mieux exécutés que chez la plupart des pro. Plus purs, moins prétentieux. La technique est plus fine, plus académique, dénuée de toute superficialité. Et, dimanche dernier, j’ai apprécié les démonstrations convaincantes de plusieurs talents naissants dont celle du jeune Milan Prat, sociétaire du Neuilly-sur-Marne Boxing Club, dans les moins de 69 kgs, au style élégant et fluide comme celui des champions sud-américains. J’ai aussi savouré le récital offert par le brillant Adem Medj, poids plumes du RO Gargan à la superbe vista, malheureusement arrêté par le médecin à la troisième reprise à cause d’une arcade sourcilière profondément ouverte. La relève est assurée ! Mais le spectacle n’était pas que sur le ring. Dans les gradins aussi, il y avait beaucoup d’émotion… Les retrouvailles, entre anciens du club mais aussi camarades d’autres écoles de boxe ont fait tressaillir nos coeurs. Nous sommes comme les rescapés incrédules d’un naufrage, à jamais soudés par l’épreuve traversée en mer. Des frères de combat et d’esprit. Mais qui peut le comprendre vraiment ?

Nasser NEGROUCHE

6 Responses to “Un dimanche de boxe à Pouchet”

  1. remini 03/01/2016 at 1301 33 #

    Information découverte sur le monde de la boxe .Un blog qui ouvre également des points de vue sur la vie sociale.Un retour dans le passé et une vision sur l’avenir.

    Je vous souhaite une heureuse année 2016.

  2. Habib 02/01/2016 at 1301 38 #

    Il y a des beaux gosses qui n’ont pas vieillis,bonne et heureuse année a tous

  3. Remini 22/12/2015 at 1907 36 #

    Merci Mossadek,

    Des informations précises une connaissance approfondit du monde de la boxe.
    Des algériens une nouvelle Fois au plus haut niveau mondial de la boxe amateur
    Une démonstration du staff technique de l’équipe d’Algérie.
    Ce grand pays où la population déborde d’une jeunesse en qualité et quantité précurseur de
    Grands champions il faudra compter avec cette grande nation pour vivre de grand moment de
    Boxe.
    A bientôt.
    Djamel

  4. remini 17/12/2015 at 1705 17 #

    Bonjour a tous,

    Super après midi au gymnase Max Roussié des rencontres profondément humaine.

    Replonger dans l’ambiance forte des championnat d’ile de France des émotions,des souvenirs qui me reviennent au temps fort du B.C Choisy le Roi.

    Au plaisir de vous revoir.

    • altosequanais 21/12/2015 at 2109 40 #

      A l’attention de Djamel,

      Suite à notre discussion au sujet de la défaite de Mayweather au Championnat du monde de boxe amateur de 1995 à Berlin, je ne retrouvais plus le nom… Il s’agissait de l’Algérien Nourredine Medjhoud, qui lui même perdra en finale face au fantasque Bulgare Serafim Todorov.

      http://amateur-boxing.strefa.pl/Championships/WorldChamps1995.html

      Medjhoud a ensuite immigré en Australie, il a fait trois combat pro sans succès et a arrêté la boxe…

      http://boxrec.com/boxer/42687

      A bientôt !

  5. altosequanais 16/12/2015 at 1111 44 #

    Bonjour à tous,

    En effet ! que d’émotions ce dimanche après-midi à Pouchet, Cela est d’autant plus vrai pour moi car je n’étais pas revenu à Pouchet depuis près de 30 ans ! (1987-1988).
    Il y a pleins de souvenirs qui se sont bousculés en revoyant les excellents boxeurs comme Labdouni, Benchakal,,

    Mais ce qui me revient principalement à l’esprit à l’évocation du gymnase de la porte Pouchet c’est le Boxing Club Choisy-le-Roi, avec M.Tessonnière arborant sa veste Adidas superstar, surveillant le résultat du poids de Ouahb sur la balance à la pesée le dimanche matin, Benkouider en K-way effectuant du shadow devant la glace de cette même salle afin de faire le poids.

    Ce qui a motivé mon passage au gymnase André Rousseau, outre le fait de mon amitié avec Benkouider et Chebab, c’était le rayonnement du BC Choisy-le-Roi sur la boxe Francilienne et ce n’est pas faire offense aux autres clubs d’hier et d’aujourd’hui de dire qu’il sera difficile de retrouver une émulation comme celle qui existait à Choisy.
    Ce club avait tous les ingrédients pour briller, un coach exceptionnel (M. Julien Tessonière) un Champion surdoué (Loucif Hamani) et une jeunesse motivée et pleine de rêves…

    A bientôt !

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :