Cédric Vitu : « Le 12 mars, tout de suite après mon combat, au pied du ring, je lancerai un grand défi ! »

4 Mar
Cédric Vitu 3Dans une interview inédite accordée à Choisy Boxe, Cédric Vitu, le champion d’Europe des super-welters, annonce en exclusivité  qu’il défiera publiquement un autre champion à l’issue de la défense de son titre, le 12 mars prochain, au Palais des Sports Marcel Cerdan (Levallois-Perret). Il se confie également avec émotion sur un épisode fondateur dans la construction de sa personnalité de champion : la mort de ses deux amis d’enfance, abattus à la Kalachnikov, sous ses yeux, un soir d’été en 2006.

Choisy Boxe : Cédric, dans quel état d’esprit abordes-tu cette nouvelle défense de ta ceinture européenne ?

Cédric Vitu : « Je suis prêt comme jamais ! Je suis déterminé et bien décidé à conserver mon titre au sein du temple de la boxe en France : le Palais des Sports Marcel Cerdan de Levallois. La ceinture restera ici, vous pouvez me croire ! ».

Choisy Boxe : A cette étape de ta carrière, quel bilan fais-tu de ton parcours en boxe, dans la vie ?

Cédric Vitu : « J’ai vraiment ramé pour en arriver- là où je suis actuellement… Aujourd’hui, beaucoup de gens, de partout, me soutiennent et me reconnaissent dans la rue et ça, c’ est devenu une force supplémentaire pour moi. Je compte bien rester champion pour continuer à vivre ces instants magiques ».

Choisy Boxe : Quel est ton objectif ultime, une chance mondiale en 2016 ? Tu te sens prêt pour cela ?

Cédric Vitu : « Mon objectif pour le moment reste Varon (L’Espagnol Ruben Varon est son adversaire du 12 mars, NDLR)… Ensuite, on verra. Je conserve d’abord mon titre et avec la manière, j’espère ! Je vous annonce un scoop : à la descente du ring, je lancerai un défi en direct ! Soyez donc à l’écoute devant vos écrans de télévision ou, encore mieux, devant le ring de la salle Marcel Cerdan ! ».

Choisy Boxe : Tu boxes en la mémoire de tes amis disparus tragiquement et dont tu brandis les portraits en arrivant le ring. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce rituel qui te tient très à cœur, je le sais ?

Cédric Vitu : « Mes frères sont morts, un soir d’été de 2006, devant mes yeux… 28 douilles de Kalachnikov m’ont frôlé. Alors, aujourd’hui, pour moi, je le dis : si je suis encore en vie, ce n’est pas pour rien. C’est, pour moi, presqu’un devoir de devenir Champion du Monde en leur mémoire car je sais que, de là où ils sont, ils veillent sur moi comme ils le faisaient avant de partir. Je pense que ce sont mes anges gardiens ».

Choisy Boxe : Ton style de boxe est l’un des rares, en France, à évoquer celui des grands champions sud-américains, et américains. Quels sont les modèles qui t’ont inspiré ?

Cédric Vitu : « Oui, c’est sûr qu’en regardant beaucoup les sud-américains, comme Oscar de La Hoya, j’ai beaucoup appris. Comme on dit, c’est en inspirant des meilleurs que l’on devient le meilleur. Floyd Mayweather est l’exemple idéal pour moi que ce soit sur un ring ou en dehors. Ce mec est un cerveau ! C’est pour ça qu’il est très bon sur le ring. La boxe n’est pas qu’un sport de brutes, c’est le «Noble Art» . Je compte bien finir ma carrière avec toute ma tête, comme lui ».

Choisy Boxe : Tu comptes de nombreux supporters parmi les amis de Choisy Boxe. Quel message veux-tu leur adresser ?

Cédric Vitu : « Je vous attends à Levallois le 12 mars car, même si on ne se connaît pas, votre soutien me donne énormément de force. Soyez en forme ! J’espère vous offrir un beau spectacle. Merci à toi, Nasser, pour tout ce que tu fais en faveur du rayonnement de la boxe dans les médias et tes écrits sur le Noble Art ».

Propos recueillis par Nasser NEGROUCHE

5 Responses to “Cédric Vitu : « Le 12 mars, tout de suite après mon combat, au pied du ring, je lancerai un grand défi ! »”

  1. Remini 15/03/2016 at 1806 22 #

    Bonjour Habib,

    L’image du combattant de tous les instants n’existe plus il est indéniable de préservé sa monture pour prétendre aller toucher les sommets.

    intelligence du ring : boxé se protéger évité les coups sont essentiel pour garder toute sont intégrité physique et mental.
    De même il est essentiel de bien analyser les combats avenir et future pour mettre en pratique tous les aspects technique ,tactique, physique mental, affin de se présenter dans les condition essentiel pour faire le meilleur combat possible.

    Dans le passé les boxeurs étaient reconnus courageux vaillant disponible, prêt a croisé les gants avec n’importe qui et n’importe comment.

    Oui courageux! mais a la sortie du combat ou de l’entrainement,plus rien le vide total plus de réaction envie de rien , juste la force d’aller se coucher!

    Combien de boxeurs sont passés a coté d’une carrière toute faite pour eux!
    Aller trop vite pour atteindre les sommets, attention danger !

    Remini

  2. Habib 14/03/2016 at 2109 31 #

    Bonsoir Djamel je ne suis pas d’accord avec toi ce n’est pas en boxant des faires valoirs(363 ème mondial) qu’il va donner du crédit a sa personne et a la boxe en France en générale,on ne peut et ne doit plus accepter ces combats déséquilibrés ou on ramène des types en fin de carrière disputer un titre ou de pauvres roumains a la recherche d’une bourse qui se balade avec des palmarès ne comptant que s des défaites,ce genre de combats a mis la boxe a la place ou elle est actuellement en France c’est a dire dans les abymes du sport français,ne crois tu pas qu’avant d’être champion du monde ,il faut déjà être champion dans son pays?On a vu les frères Acaries monter une carrière a Asloum en lui faisant eviter tout les champions français qui étaient beaucoup plus fort que lui je cite,Bernard Inom,Mimoun Chent et que dire de la maniere dont il est devenu champion d’Europe en battant un type en fin de carrière venu prendre un chèque combat arbitrer par Daniel Talon qui n’est autre que le vice président de la FFB et tu veux qu’on continu a donner des chèvres a nos champion?Djamel vaz voir ce qui se fait en Angleterre,des championnat nationaux de niveau mondial,n’est pas ,Nasser et pourquoi?Parceque les meilleurs se rencontrent et a ce rythme là c’est pas des Euros qu’ils vont gagner nos champion mes des pepitos(humour),ah j’oubliais pense réellement que son bourse fut conséquente?J’en doute fortement et je ne t’ai mème pas parlé du niveau de boxe pitoyable de Patrick Bois qui se retrouve a disputer un championnat d’Europe en ayant perdu des précédent combat

  3. Remini 14/03/2016 at 1907 50 #

    Bonjour;

    ma vision du combattant.
    Il se prépare raisonnablement un adversaire » sans véritable ambition, » un boxeur en fin de carrier .
    Mais attention!un combat de boxe reste un affrontement ou le risque zéro n’existe pas un retournement de situation est probable,un crochet perdu risque de tous remettre en question .

    lavant match : le stress,la maitrise de l’adversaire, la prudence sont des facteurs positif pour préparé des grands rendez vous.

    Une préparation intelligente.
    IL est a l’affiche du grand gala de Levallois-Perret il fait la une de tous les magasines de boxe et autre journaux .Un environnement des grandes soirées de boxe cela contribue a renforcer sont potentiel confiance et par la même occasion il prend une bourse non négligeable.

    Le grand jour viendra, » gonfle a bloc » il fera face a sont challenger officiel européen voir une rencontre mondial dans les conditions optimale , quelle soit physique mental ou financière..

    Remini.

  4. Habib 13/03/2016 at 1402 59 #

    Salut a tous,je viens de regarder le combat Vitu-Varon sur le net et j’en tiré une analyse,je ne veux pas et ne peux pas faire de concession a un homme champion d’Europe qui voudrait faire un championnat du monde,Cédric est un chic type un gars bien j’ai pu déjà discuté avec lui et c’est un garçon très lucide et son père est un excellent entraineur avec une bonne analyse des combats de son fils et des conseils judicieux entre les rounds.Varon est venu a Paris en victime disputer a 36 ans et une longue carrière pro son dernier combat et j’ai trouvé Cédric trop sur de lui face a cette victime,une garde trop basse une face exposée aux répliques adverse et une position trop statique face un Varon sans prétention qui est venu prendre son chèque et faire 4 rounds.Un champion doit être égal a lui mème faire a n,importe quel adversaire ne pas tomber dans la facilité.Cédric aurait du monter les mains frapper moins et plus juste et terrasser Varon bien avant le 4eme round,être beaucoup plus méchant et beaucoup plus cartésien dans sa boxe,chaque combat doit être un championnat du monde.Vitu a été meilleur contre Santos qui n’était pas non plus un foudre de guerre qui a été battu largement par Zakaria Attou et déclaré vainqueur(au voleurs),Cédric devrait boxer des boxeurs (français) plus dur comme Beaussire ou La Hoche Horta qui sont très largement au dessus de Santos et de Varon,Cédric être roi dans son propre pays c’est déjà une étape a franchir avant de vouloir être le roi du monde.Boxer Sorro n’est pas une bonne idée et de plus lui est un vrai(et bon) poids moyen tu reste un (très) bon super welter,c’est un défi qui ne te feras rien gagner,je tiens a te féliciter pour ton titre pour ta victoire et pour rester l’homme humble que tu es mais s’il te plait donne nous un vrai un grand championnat d’Europe face a un Beaussire ou a La hoche Horta et là je regarderai le combat en direct au lieu de passer ma soirée au théâtre et je souhaite de tout cœur que tu puisse faire ces combats les gagner,t’endurcir prouver que tu es le meilleur en France et en Europe et ensuite faire une bonne préparation et devenir champion du monde que tu mérite et que je te souhaite sincèrement,encore une fois renie la facilité envoie balader le trop plein de confiance et boxe d’une seule façon face au meilleur ou au plus mauvais de tes adversaires comme tu sais le faire.Salut champion mes amitiés

  5. remini 11/03/2016 at 707 19 #

    Bonjour,

    Un talentueux boxeur il maitrise admirablement bien la relation de la distance a la mie distance une technique impérial pour déstabiliser l’adversaire, a mie distance il développe des séries de coups corps et face successive qui mêle puissance vitesse et pression un atout majeur pour régné et impose sa marque de fabrique.

    Durant le combat un atout seul ne suffit pas il accompagne a distance d’un directe fluide et répété pour enchainer une attaque bras arrière crochet gauche a la face et pour compléter ses qualités il impose une présence physique constante du début a la fin du combat.

    Un boxeur a la hauteur des générations passés sont enthousiasme se transmet au publique qui l’encourage pour décroché sa victoire !

    Remini

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :