Cédric Vitu : « Si je suis encore en vie, ce n’est pas pour rien : je serai champion du monde ! »

7 Mar
Dans quelques jours, le boxeur français tentera d’arracher le titre WBA des super-welters à l’Argentin Brian Carlos Castano. Au-delà de l’enjeu sportif, Cédric a rendez-vous avec son destin. Pour lui, le temps est venu de tenir l’émouvant serment fait à ses deux amis d’enfance, Anis et Taoufik, abattus à la kalachnikov sous ses yeux  le  16 juillet 2006 à Creil…
AFFICHE VITU VS CASTANO

Le mental d’un boxeur est peuplé de secrets enfouis, de silences déchirants, de blessures éternelles, de cauchemars d’enfance et de rêves inavoués. C’est le vrai carburant des champions. Une mystérieuse énergie intérieure que rien ni personne ne peut endiguer. Cédric Vitu, le prodige de la boxe tricolore, multiple champion d’Europe des super-welters, élu meilleur boxeur du continent en 2017 et probable futur champion du monde de la catégorie est habité par ces forces célestes qui le portent depuis toujours. « Je sais que tout ce qui arrive maintenant ne doit rien au hasard. Si je dispute ce titre mondial, c’est pour une raison bien précise. Si je suis toujours en vie, c’est justement pour devenir Champion du Monde… », confie avec conviction et gravité le gaucher de Montataire.

Pour la mémoire de mes frères de cœur…

Ceux qui voyaient en lui une sorte de golden boy surdoué du Noble Art avide de trophées, de gloire et de dollars se trompent lourdement. Ou ne le connaissent pas vraiment. Cédric ne boxe pas pour l’argent, la reconnaissance médiatique ou la satisfaction de son égo. Depuis 12 ans, peu de temps après ses débuts dans les rangs professionnels en décembre 2005, Cédric boxe pour honorer la mémoire d’Anis et de Taoufik, ses deux amis d’enfance abattus sous ses yeux un soir d’été de l’année 2006 à Creil (Oise). Un épisode fondateur dans la construction de sa personnalité de champion. Lui-même aurait pu y laisser sa peau… « 28 douilles d’arme automatique ont volé autour de moi et j’aurai pu être à leur place… ».
Depuis cette tragédie, Cédric a donné un autre sens à son métier de boxeur, à sa vie. Il ne fait pas une carrière mais il façonne, jour après jour, un rêve de jeunesse : offrir à ses deux frères de cœur la ceinture de champion du monde. Car c’est pour eux qu’il endure, depuis toutes ces années, tant de sacrifices, qu’il s’impose autant de privations et de rigueur à l’entraînement. « Oui, c’est vrai… Pour moi, c’est presqu’un devoir de devenir Champion du Monde car je sais que, de là où ils sont aujourd’hui, ils veillent sur moi comme ils le faisaient avant de partir. Je pense que ce sont mes anges gardiens », expliquait déjà Cédric Vitu, à Choisy Boxe, en mars 2016. Aujourd’hui, à quelques jours de son Championnat du Monde contre l’invaincu Argentin Castano, le prodigieux gaucher de Montataire, fidèle à son serment, est toujours dans le même état d’esprit : « Si je suis encore en vie, ce n’est pas par hasard et ce n’est pas pour rien : je dois devenir Champion du Monde pour la mémoire d’Anis et de Taoufik… ». 

Nasser NEGROUCHE

 

 

5 Responses to “Cédric Vitu : « Si je suis encore en vie, ce n’est pas pour rien : je serai champion du monde ! »”

  1. Habib 19/03/2018 at 1111 29 #

    Nasser je pense que tu a encensé un boxeur qui n’avait rien a faire sur un ring pour un championnat du monde après avoir été(miraculeusement) champion d’Europe en Italie,il a défendu son titre contre des faire valoir espagnols indigne de disputer un titre de champion d’Europe;surtout lorsqu’on sait le nombre de boxeur super-welters français(Soro-Attou et les bourrins La Hoche Horta et Baussire)Je ne pense pas,j’en sur meme qu’il ne les battrait pas tous,donc pour conclure,défaite contre Castano(je dirais correction)et encore une fois la boxe en France démontre que sans être le meilleur et en ayant juste un promoteur qui peut poser l’argent sur la table, on peut disputer un championnat du monde

    • choisyboxe 19/03/2018 at 1212 10 #

      Bonjour Habib,
      Je te trouve un peu sévère dans ton analyse… Il est toujours facile, une fois qu’il a perdu, de dévaloriser un boxeur… Qu’aurais-tu dit s’il avait gagné !? D’abord, si tu lis bien l’article, à aucun moment je n’ai avancé de pronostic pour ce combat même si je reste persuadé que Cédric Vitu avait tous les atouts (vitesse, mobilité, variété des coups, intelligence du ring…) pour battre Castano. Mais l’Argentin était très fort (impressionnant même) et a dominé Cédric sur ce combat, c’est certain. Je sais aussi que Vitu n’était pas dans une forme psychologique optimale. Paralysé mentalement par l’importance de l’enjeu (un titre de champion du monde), il n’avait pas la même mobilité/réactivité que celle qu’on lui connaît habituellement. Je crois aussi qu’il s’est mis une grosse pression en pensant à ses deux amis disparus tragiquement et à la mémoire desquels il voulait remporter cette ceinture mondiale. C’était d’ailleurs l’objet de mon article. Comme tu peux le lire, il ne s’agissait pas « d’encenser » ce boxeur mais simplement de témoigner de cette belle fraternité qui le lie encore à ses amis par-delà la mort. Il me semble que cela mérite au moins le respect. Pour ce qui est des comparaisons que tu fais avec les autres boxeurs français de sa catégorie, tu sais comme moi que seule la vérité du ring les départagera. Tout est possible en boxe. Contre l’un ou l’autre, ça peut faire une belle affiche ! Et si Vitu a pu disputer ce championnat du monde, c’est d’abord parcequ’il a été désigné challenger par la WBA, fédération au sein de laquelle son classement (après ses multiples championnats d’Europe remportés) lui a permis de défier Castano. Ce n’est pas qu’une question d’argent. Je pense qu’il a encore sa place au plus haut niveau, sous réserve qu’il trouve en lui les ressources psychologiques nécessaires et qu’il tire les bonnes leçons de sa défaite face à Castano. A la différence d’autres boxeurs, il reste frais (il n’a pas pris beaucoup de coups dans sa carrière (avant son rude combat contre l’Argentin).

      • Habib 26/03/2018 at 1111 17 #

        Bonjour Nasser,crois tu encore aux classement mondiaux?Si comme Vitu tu deviens champion d’Europe sur un(GROS) coup de bol et ensuite on te ramène que des chèvres espagnols a battre ah oui tu vas surement trouvé une fédération mondiale de boxe(avide de fric) pour te classer parmi les meilleurs,mais comment se targuer de vouloir être champion du monde alors que tu n’as pas défié les boxeurs de ton pays.Vitu est un beau boxeur avec une belle technique mais Nasser je te l’ai déjà dis,Vitu n’as jamais eu le niveau pour être champion du d’Europe alors encore moins de champion du monde,a la limite champion de France s’il se donnait les moyen de les affronter et comme tu l’écris si bien,il n’yn a que la vérité du ring et lorsque des boxeurs n’ont rien a faire sur un ring d’un championnat du monde non seulement il penne une dérouillée mais ils mettent leur santé et leur vie en jeu et je persiste et je signe pour dire que Vitu n’avait rien a faire sur le ring ce soi là et comparé a Soro que j’ai vu devenir champion du monde avec la manière ce week end,ils ne boxent pas au même niveau et Vitu est encore très très loin de Soro

  2. remini 07/03/2018 at 1907 29 #

    Bonjour a tous,
    Un boxeur d’une excellente technique une facilite d’enchaînement défense contre attaque une clairvoyance de tous les instants.
    Je lui souhaite de faire un grand combat !
    Djamel

    • choisyboxe 09/03/2018 at 101 53 #

      Tout à fait d’accord avec ton analyse Djamel ! Une boxe fluide et instinctive comme je l’aime ! Coup d’oeil, précision et style chez Vitu.
      Je pense qu’il a tous les atouts pour devenir champion du monde samedi ! Nasser.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :