Castanier père et fils

24 Fév
Raymond Castanier, à gauche, près de Julien Teissonnières. On reconnaît aussi Youssef Debah, en arrière plan, derrière les cordes du ring, près d’un boxeur de notre club.

Sa longue CX break grise nous servait de mini bus. On pouvait y tenir à 8 ou 10. Ça dépendait des catégories de poids auxquelles appartenaient les passagers… Enfants, on s’y entassait aussi parfois dans le coffre comme des sardines en boîte. Une fois arrivé à destination, on en descendait avec des fourmis dans les jambes, les muscles endoloris et des courbatures dans le dos. Un combat avant le combat…

Un mélange de Gabin et de Blier

Notre bien dévoué chauffeur s’appelait Raymond Castanier. Avec son nez aplati, ses costumes rayés et sa gouaille parisienne, il semblait tout droit sorti d’un film d’Henri Verneuil. Un improbable mélange de Gabin et de Blier. Ancien boxeur amateur au nombre incalculable de combats, il était président du Boxing Club de Choisy-le-Roi (fin des années 70, début des années 80) où son fils, Thierry, un bon styliste dans les poids légers, était aussi licencié. Tous les soirs à la salle, disponible, proche des boxeurs dont il comprenait parfaitement la psychologie, il nous emmenait sur tous les rings de France à bord de sa Citroën légendaire qui était équipée d’une suspension hydropneumatique. Un système révolutionnaire à l’époque. Quelques secondes après le démarrage, le véhicule se relevait en position haute, roues dégagées, de manière spectaculaire. C’était un spectacle inoubliable qu’il était fier de nous commenter à chaque déplacement.
D’une rare disponibilité, toujours au service des boxeurs, il incarnait l’un des plus beaux visages du bénévolat qu’il m’ait été donné de voir. Dans les moments difficiles, il savait trouver les mots justes pour nous remonter le moral, nous réconforter. Comme après une défaite, par exemple. A la tête d’une entreprise spécialisée dans l’entretien et la réparation de fermetures et stores, l’homme ne manquait pourtant pas de travail dans le civil… Mais il s’arrangeait toujours pour répondre présent lorsque nous avions besoin de ses services. Il trouvait même le temps de s’investir dans l’association « Les anciens de la boxe » dont il était un membre très actif. Au milieu des années 80, après une brouille avec Julien Teissonnières, il abandonnera ses fonctions de président du club. Mais restera toujours présent dans le monde de la boxe avant de nous quitter définitivement…

Un élégant styliste

Thierry Castanier, un talentueux poids léger à la boxe soignée.

Thierry, son fils, était un bon styliste, à la boxe élégante et appliquée sur le ring. Son enchaînement favori était tout simplement un remarquable « 1,2,3 », gauche-droite-gauche, précis et rapide. Une savoureuse spécialité pugilistique choisyenne. Mobile, bien en ligne, la garde haute, il avait connu un certain succès à la Porte Pouchet, au tout début des années 80, dans la catégorie des poids légers. Discret, humble et très sympathique, il ne bénéficiait d’aucun traitement de faveur en tant que fils du président. Bien au contraire… A ce titre, il devait justement se montrer exemplaire en toutes circonstances et il ne lui était d’ailleurs pas toujours facile de gérer cette pression psychologique. Après quelques années de pratique, il décidera de jeter l’éponge pour se consacrer pleinement à la reprise de l’entreprise familiale dans laquelle il travaillait déjà. Je n’ai jamais eu de nouvelles de lui depuis toutes ces années. Il doit toujours être en activité et j’espère qu’il nous rejoindra bien vite sur ce blog. Thierry, nous ne t’avons pas oublié, fais-nous signe !

Nasser NEGROUCHE

9 Responses to “Castanier père et fils”

  1. Castanier 28/02/2019 at 1301 03 #

    Bonjour je suis sa fille Tiffany Castanier , tellement fière de mon papa et mon pépé ❤️

    • choisyboxe 28/02/2019 at 1402 50 #

      Chère Tiffany, je te remercie beaucoup pour ton message qui me fait chaud au coeur ! Oui, tu peux être très fière de ton papa et de ton pépé (paix à son âme). Deux belles personnes, courageuses, généreuses et qui ont contribué à écrire la légende de notre club de boxe. Mes salutations amicales à toute la famille Castanier. Nasser

  2. ROBIN Jacques 26/02/2019 at 1301 09 #

    Oui, nous avons bien connu Julien TEISSONNIERES, l’homme le plus dévoué à son sport, un des plus remarquables entraîneur français.
    Il avait fait de Choisy le Roi une référence pugilistique.
    Son fils Gérard était devenu Champion de France.
    Mais sa plus grande référence fut d’avoir « sorti  » HAMANI  » l’undes plus talentueux boxeurs d’échelle mondiale .
    Malheureusement les milieux de ce sport et la politique du pays d’origine ont fait qui fut dépossédé de son poulain.
    Honneur à vous Monsieur TEISSONNIERES, vous fûtes de ce sport un modèle.

    • choisyboxe 26/02/2019 at 1301 56 #

      Bonjour Jacques, merci pour votre témoignage. Monsieur Teissonnières était en effet un remarquable professeur de boxe. Notre club, dans les années 70 et 80 était l’une des meilleurs écoles du Noble Art. Je corrige juste un point : Gérard n’a pas été champion de France. Nous lui avions consacré un article ici : Gérard, le styliste d’Air-France
      Quant à Loucif Hamani, c’était un merveilleux boxeur, véritable magicien du ring au talent inégalé à ce jour. Nous lui avons aussi consacré plusieurs articles sur ce site, dont celui-ci : Loucif Hamani : le chorégraphe du ring !
      Bonne journée ! Nasser.

      • ROBIN 05/03/2019 at 1806 28 #

        Grand merci NASSER et pardon de l’erreur.
        Gérard si je m’en souviens bien n’avait-il pas été également un des plus jeunes diplômés pilotes de planeur ? Autour des 16 ans ? ?
        Son oncle Claude DUBOST , avait pratiqué aussi le noble art , il habita un temps ORLY face à Julien et Louise.
        Fut ami avec Marcel CERDAN et d’ailleurs participa à des entraînements communs .
        Bien cordialement et merci encore de cet hommage collégial.
        Jacques

      • choisyboxe 06/03/2019 at 1806 17 #

        Merci Jacques pour toutes ces infos concernant Gérard! Je savais qu’il était passionné par les avions, mais je n’étais pas au courant de ses prouesses. Je vais mener l’enquête pour essayer d’en savoir plus… 🙂
        Vous avez vous-même pratiqué la boxe avec Monsieur Teissonnières ? Vous êtes un ancien d’Orly ou de Choisy ? Bonne fin de journée. Vous pouvez m’écrire sur choisyboxe@gmail.com si vous le souhaitez. Très cordialement. Nasser

  3. choisyboxe 25/02/2019 at 1111 57 #

    Bonjour à tous,
    J’ai eu Thierry au téléphone ce matin et il vous transmet toutes ses amitiés ! Nous avons évoqué avec émotion les bons moments vécus ensemble dans notre club et je peux vous dire qu’il se souvient de chacun d’entre vous. J’espère qu’il sera des nôtres lors du prochain repas que nous organiserons bientôt. Bonne journée ! Nasser.

  4. Debah 25/02/2019 at 1010 32 #

    quel exemplarité de générosité père et fils des valeurs hautes en couleur qui inspirent le respect

  5. Remini 24/02/2019 at 2210 20 #

    Bonsoir a tous,
    Oui Monsieur Castanier était un homme remarquable plein de générosités il donnait beaucoup de son temps auprès des boxeurs ,sa présence régulière lors des déplacements etait réconfortante je me rappel d’un homme très impliqué dans la vie du club.
    Un chef d’entreprise qui transmettait les valeurs du devoir du travail bien fait lever très tôt le matin pour terminer son travail tard le soir,sa technicité professionnel reflétait la rigueur de tous les instants.
    J’ai le souvenir de son fils Thierry un boxeur longiligne facile de déplacements avec une maîtrise totale de la distance.
    Au plaisir de le revoir.

    Bonne soirée a tous.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :