El matador Loucif Hamani !

21 Oct

Petit cadeau à tous les lecteurs de Choisy Boxe !
Loucif Hamani vs Rudy Robles, 13 avril 1976, Paris. Victoire éclatante de l’Algérien de Choisy-le-Roi à l’unanimité des juges. A la fin du combat, l’américano-mexicain coiffe Hamani d’un imposant sombrero mexicain or et grenat pour honorer son vainqueur. Bel exemple de fair-play. 8 mois plus tôt Robles avait disputé le championnat du monde WBC des poids moyens face au légendaire colombien Rodrigo Valdes qui vient de nous quitter récemment. Ce dernier avait déclaré que Robles avait été son plus dur adversaire. On reconnaît Gérard Teissonnières au second plan, bouteille d’eau à la main. Merci à Laurent Chineur pour ce superbe poster tiré de sa collection personnelle. N.N

8 Responses to “El matador Loucif Hamani !”

  1. remini 23/10/2019 at 707 21 #

    Bonjour a tous, Merci moss pour l’invitation je serais avec vous la prochaine Foix. teissonnier reste l’entraineur de référence de son époque en France. Cela ne m’étonne pas que des personnes comme le médecin de ta ville est garder en mémoire notre entraineur par sa présence il transmettais des valeurs, un homme droit juste et honnête. A très bientôt

    • choisyboxe 23/10/2019 at 1111 27 #

      Ce qui est dingue, c’est que tous ceux qui ont connu Monsieur Teissonnières, à de très rares exceptions, gardent de lui un souvenir indélébile. Même ceux qui n’ont passé qu’une saison au club, restent « marqués » par cet homme. Tant d’années après son décès, il est intact dans nos mémoires. Je le dis souvent : même si nous n’avons pas été au bout de nos rêves sur le ring, il nous a enseigné des valeurs bien plus précieuses que n’importe quel trophée : respect de soi, respect des autres, sens de l’effort et du dépassement de soi, loyauté, intégrité et humilité… Quel bel héritage pour nous tous ! N.N

  2. Moss 22/10/2019 at 2109 53 #

    Djamel, j’espère que la prochaine rencontre tu seras présent 🙂

    Aujourd’hui j’ai rencontré le médecin du sport de ma ville qui est à la retraite et qui était lui même un bon spécialiste de savate au niveau national, il connait vraiment bien la boxe, il m’a raconté qu’il avait vu boxer Hamani contre un Américain dont il ne se souvenait pas du nom, (peut-être Odell Léonard ou Melvin Denis) mais chose étonnante, il m’a surpris lorsqu’il a évoqué monsieur Teissonnières, je ne m’attendais pas à ce qu’il me sorte son nom.
    Il était près du coin de Loucif et il entendait les consignes du prof qui disait à Hamani d’attaquer sans se jeter 🙂
    Je lui ai expliqué que c’était la « philosophie » à tous les niveaux du boxing club Choisy le Roi, toucher sans se faire contrer…
    J’suis là, j’suis plus là 🙂

    • choisyboxe 23/10/2019 at 1111 22 #

      Merci pour ce beau témoignage Moss ! Monsieur Teissonnières reste dans la mémoire de tous les vrais connaisseurs du Noble Art. Son nom est indissociable de celui de Loucif Hamani. Toucher sans se faire toucher, telle était la philosophie de notre professeur. L’escrime du poing, la belle boxe, pure et esthétique que nous aimons tous.

  3. Moss 21/10/2019 at 1907 24 #

    hola a todos

    Magnifique ce poster !
    Vous ne trouvez pas que Loucif avait des faux airs du défunt Salvador Sanchez ? (surtout sur certaines photos) ce boxeur Mexicain des années 70-80 était une véritable tornade qui emportait tout sur son passage, notamment les Juan Laporte, Wilfredo Gomez, mais aussi le terrible puncher Ghanéen Azumah Nelson, etc…

    • remini 22/10/2019 at 707 25 #

      Bonjour a tous, Oui Moss superbe images impressionnant de combativité et d’engagement . Quant a loucif Hamani c’est extraordinaire sa présence ,sa gestuelle son coup d’œil sa vitesse d’exécution faisait de lui un boxeur d’une d’mention inégalable.

    • choisyboxe 22/10/2019 at 909 48 #

      Bonjour Moss, oui c’est vrai.. Sanchez était un très grand champion ! Vitesse, précision, sang-froid, punch… Il avait de grandes qualités. Techniquement et esthétiquement, Hamani reste toutefois une classe au-dessus à mon avis… Amicalement. Nasser.

      • Moss 23/10/2019 at 2109 32 #

        Salut Nasser, en effet, Salvadore Sanchez était une véritable légende, boxeur de l’année 1981 et membre de l’International Boxing Hall of Fame, il est mort à 23 ans, trois semaines après avoir atomisé Azumah Nelson dans le 15eme et dernier round.

        Il y a un débat qui revient souvent chez les latinos pour savoir quel est le plus grand boxeur de cette communauté, les deux nominés sont bien évidemment Roberto Duran et Julio César Chavez, on peut légitimement penser que si Salvador Sanchez n’avait pas connu ce destin tragique il aurait lui aussi remporté des titres dans plusieurs catégories de poids et figurerais pas loin de la plus haute marche.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :